Utilisation des cookies.

Afin de pouvoir configurer ce site Internet de manière optimale et de lʼoptimiser en permanence, Daimler utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Internet, vous consentez à l’utilisation des cookies.

De plus amples informations sont disponibles dans les informations sur les cookies.
Systèmes de BHNS Mercedes-Benz.
BHNS

Systèmes de BHNS Mercedes-Benz.

Réseaux de BHNS dans le monde.

Le premier BHNS est né en Amérique latine, dans les années 1970. L’explosion démographique entraînait en effet d’importants problèmes de circulation dans les villes. La demande de transport colossale sur fond de difficultés financières des villes appelait une solution innovante. C’est ainsi qu’est né le BHNS, un moyen de transport économique qui ouvre les voies de la mobilité à toutes les couches de la population et dont le succès est aujourd’hui incontesté dans le monde entier. Depuis cette époque, plus de 160 réseaux de BHNS ont vu le jour. De nombreux autres projets sont à l’étude voire en cours de réalisation. Les autobus Mercedes-Benz, des autobus articulés en version longue aux minibus de transfert, ont parfaitement trouvé leur place dans les réseaux de BHNS, dans le monde entier. Quoi de plus logique, au vu de l’expérience de Mercedes-Benz en termes de maintenance et d’approvisionnements en pièces de rechange, ainsi que de financements sur mesure.

Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à Strasbourg : CTS Strasbourg.

Au cours de la dernière décennie, de nombreux réseaux de BHNS ont été mis en service en France. Parmi ceux-ci, la ligne G à Strasbourg fait figure dʼexemple-type. Cette version française du BHNS a été conçue pour répondre aux besoins spécifiques des villes européennes. La ville de Strasbourg est connue des spécialistes de la planification des transports pour avoir réintroduit avec succès le tramway en 1994. Presque 20 ans plus tard, la ville recherchait une solution pour relier le nord-est de la ville à la gare centrale. Cʼest ainsi, quʼen plus de développer son réseau de tramway, elle a envisagé la mise en place dʼun BHNS.

Le choix du BHNS s’est imposé après avoir vérifié la faisabilité économique du projet, rencontré les politiques, et après une étude sur lʼextension de la ligne de tramway. Le 30 novembre 2013, soit moins dʼun an après le début des travaux, la ligne était mise en service. Outre l’accent mis sur la planification dʼune voie dʼautobus optimisée ainsi que la mise en place dʼarrêts et l’acquisition dʼautobus modernes, une importance particulière a été accordée aux opérations de marketing et à lʼintégration du BHNS dans le réseau de transport existant. Cette intégration a pu se faire grâce à la mise en place dʼun ticket commun, dʼun système dʼinformation dynamique à l’intention des passagers et à lʼintégration systématique de stations P+R (« Park and Ride ») et B+R (« Bike and Ride ») le long du tracé de la ligne.

Dʼautres exemples dʼexploitations réussies de BHNS européens peuvent être observés à Nantes, Saint-Nazaire, Grenade (Espagne) et Amsterdam (Pays-Bas).

 

Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à Istanbul (Turquie) : Metrobüs.

Le BHNS « Metrobüs » d’Istanbul (Turquie) constitue une réponse réussie aux défis dʼurbanisme de cette ville à la croisée de deux continents. Explosion démographique, localisation sur le Bosphore et augmentation importante du nombre dʼimmatriculations de voitures particulières, tels sont les défis auxquels doit le répondre le Metrobüs, système de transport moderne et durable. Vitesse moyenne élevée, compte tenu de la circulation sur une autoroute urbaine, cadence soutenue et haut niveau de confort : telles sont les particularités du système Metrobüs. Les 250 autobus Mercedes-Benz CapaCity, ainsi que les 360 Citaro et Conecto contribuent pour une large part au succès du système, une réussite qui a conduit à plusieurs extensions.

Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de Rio de Janeiro (Brésil) : TransOeste.

En 2014, Rio de Janeiro a accueilli la Coupe du Monde de football de la FIFA, puis les jeux Olympiques, en 2016. Ce type de manifestations de très grande envergure constitue à bien des égards un défi pour les villes concernées, et notamment en matière de transports. Les moyens de transport proposés doivent pouvoir répondre à la demande élevée tout au long de la manifestation, mais également aux besoins de la population locale après lʼévénement. Cʼest la raison pour laquelle la plupart des sites organisateurs de la Coupe du Monde en 2014 ont opté pour une solution souple et peu onéreuse : la mise en service d’un BHNS. Le BHNS de Rio de Janeiro intègre plusieurs lignes réparties sur un total de 157 km. La première d’entre elles – TransOeste – a été ouverte en 2012, et par conséquent avant le début de la Coupe du Monde. Il sʼétend sur plus de 60 km et est desservi par. Les arrêts de bus comme les véhicules sont adaptés en conséquence. En plus des lignes classiques, le système intègre des lignes express ne sʼarrêtant pas à tous les arrêts. Le réseau de BHNS de Rio de Janeiro est assuré par 101 autobus Mercedes-Benz de 23 m, 161 autobus de 18 m, ainsi que 26 autobus de 12 m, qui desservent des lignes de correspondances.